Comment devenir traiteur ?

Ecole de cuisine : quelles sont les meilleurs en France ?
apprentis-cuisine

Etre cuisiner c'est avant tout être passionné, assidu et novateur car vous allez devoir suivre beaucoup de programmes de formations Read more

Quelle licence pour un restaurant ?
licence-restaurant

Vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant ? Vous êtes déjà bien avancés dans votre projet et vous avez entamé les Read more

Pourquoi opter pour la fiche technique de cuisine ?
fiche-technique-de-cuisine

Vous êtes restaurateur et vous souhaitez calculer le prix de revient de vos recettes ? Vous voulez améliorer l’organisation de Read more

Décoration restaurant : quelle ambiance choisir ?
decoration-restaurant

Pour qu’un restaurant donne envie aux clients de rentrer et de s’assoir, il a besoin de deux choses essentielles. La Read more

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’activité de traiteur connait un engouement particulier. Et le lancement en France du statut d’auto-entrepreneur en 2009 n’a fait qu’accentuer cette tendance forte en motivant de nombreux salariés à se lancer dans l’aventure. Les métiers de bouche ont la côte, et ne sont pas prêts de retomber comme des soufflés.

Artiste culinaire, cuisinier chef d’entreprise, traiteur, artisan-traiteur sont autant de descriptifs qui sont associés à cette profession aux multiples facettes si convoitée. Alors, comment devenir traiteur ? Peut-on proposer ses services sans diplôme ? Quelles sont les différentes facettes de ce métier ? Voici tous nos conseils !

traiteur-mariage

Quel est le métier de traiteur ?

Dans l’inconscient collectif, le métier de traiteur revêt plusieurs attributs. Quelque peu fantasmé par les uns, on prête aux traiteurs une nature de chef-charcutier artiste.

Plus généralement, on le considère comme un artisan entrepreneur qui confectionne des repas de qualité, des hors-d’œuvre ou encore des pâtisseries au détail ou à la commande. Et bien, être traiteur, c’est un petit peu de tout ça à la fois. Fins gourmets et passionnés, les traiteurs sont aussi des professionnels de l’événementiel. Cuisinier qualifié, qu’il soit en hôtellerie, en restauration ou à son compte, il s’occupe de tout de A à Z. De la sélection des produits à leur commercialisation, il possède une organisation sans faille, tant au niveau de la gestion des stocks et des commandes qu’au niveau de la coordination dans l’élaboration des repas.

Également doté d’une bonne dose d’imagination, le traiteur élabore les menus et confectionne les plats de qualité qui feront la différence auprès des clients. Sans oublier le traditionnel nettoyage de ses locaux, son outil de travail premier. Car un bon artisan traiteur, c’est avant tout une cuisine méticuleusement entretenue.

Peut-on devenir traiteur sans diplôme ?

En plus d’être très prisé, le métier de traiteur a l’avantage de ne pas nécessiter de diplôme particulier. En France, niveau études, il y a la formation classique avec le fameux CAP Boucher-charcutier-traiteur ou CAP Cuisine en post-bac. Cette formation peut être suivie d’un brevet professionnel dans le but d’acquérir des compétences en gestion-administration, et au choix complété par la mention complémentaire (MC) employé traiteur. Mais rien ne vous empêche de sortir du sérail, et d’emprunter d’autres voies. Avoir de bonnes bases en cuisine est bien évidemment un prérequis.

Pour le reste, pas de plan de carrière figé. Une bonne dose de motivation, un soupçon de patience, le tout saupoudré de créativité et de talent suffiront amplement. Du moment que vous parvenez à vous forger une expérience solide en exerçant pendant au moins 3 ans en tant qu’indépendant, dirigeant d’entreprise ou traiteur salarié.

Comment devenir traiteur ?

Le métier de traiteur est donc exigeant et requiert de nombreuses qualités. La première d’entre elles, et absolument essentielle, est la passion. Sans cette passion, le traiteur n’aura pas ce supplément d’âme qui lui permettra d’innover dans son processus de création pour le plus grand ravissement des papilles de ses clients.

A cela s’ajoute une parfaite maîtrise des techniques culinaires. Ce savoir-faire essentiel, acquis en formations dans les écoles spécialisées ou sur le terrain, permet au traiteur d’être polyvalent et créatif qu’il travaille le salé ou le sucré. C’est grâce à son écoute attentive des désirs des clients qu’il délivre un large choix de services de qualité qui satisferont chaque requête. Le traiteur doit également avoir un œil acéré. Aucun détail ne doit lui échapper lors de la livraison et le dressage des plats, étape décisive de sa prestation de traiteur.

S’il veut se démarquer de la concurrence, il se doit d’être sociable et d’avoir le sens du commerce afin de se constituer un carnet d’adresses de clients. Ainsi que d’être organisé et bon gestionnaire pour délivrer les prestations dans les délais impartis et tenir une comptabilité détaillée.
Dès lors, de nombreuses opportunités s’offrent à lui. La forte concurrence faisant, il est capital de réaliser des études de marché au préalable afin de déterminer le potentiel de chaque marché.

preparation-buffet-traiteur

Devenir traiteur sur les marchés

Une première option est de s’installer comme traiteur itinérant en faisant les marchés. Bien que sur le papier le métier soit le même, il est dans les faits bien particulier.

Ce qui change fondamentalement, c’est le rapport à la clientèle. Avec des années passées à faire les mêmes marchés et côtoyer les habitants du quartier, c’est une véritable proximité qui s’installe avec sa clientèle.

Et à l’instar de tous les commerçants ambulants, c’est un travail qui demande passion, abnégation, et courage. Il faut pouvoir préparer son stand rapidement, souvent dès l’aube, achalander les clients avec de la gouaille et des conseils avisés, et démonter son stand à la fin du marché. Tout ça après une grosse journée, avant de repartir sur les routes pour le marché suivant.

Devenir traiteur à domicile

Autre variante du traiteur itinérant, le traiteur à domicile. Cette option demande une certaine flexibilité dans la cuisine et la logistique. En effet, le traiteur cuisinera directement sur place, au domicile des clients ou le lieu de réception qu’ils auront choisi.

Adaptation et créativité sont les mots d’ordre pour satisfaire les désirs gustatifs des clients. Etant donné la nature commerciale de cette activité, il est indispensable de déclarer l’entreprise auprès de la chambre du commerce et de l’industrie pour exercer en France. De même que respecter la réglementation sanitaire et d’hygiène en vigueur est un impondérable.

Cela étant fait, il vous faudra démarcher différents organismes, qu’ils soient publics (mairies, associations, écoles), corporatifs (entreprises) ou culturels (musées), et qui sont susceptibles d’organiser régulièrement des événements de type petits déjeuners, cocktails, réceptions, et autres galas.

buffet-reception

Devenir traiteur pour mariage

Dans les grandes lignes, la recette du succès est la même. A la différence près, que dans le cas d’un traiteur qui souhaite spécialiser son business sur les événements de mariage, il lui faudra déjà avoir une expérience et un carnet d’adresses conséquents pour prétendre à cette activité spécialisée dans l’événementiel.

Sur ce secteur extrêmement concurrentiel, l’écoute des clients et le souci du détail seront indispensables. Considéré commun un des plus beaux jours d’une vie, ces événements sont sacrés, et les mariés intransigeants et pointilleux. Il faudra au traiteur instaurer une relation de confiance en tant que conseiller, et avoir une offre modulable pour satisfaire à toutes les exigences et autres changements de dernière minute. Une fois implanté sur le secteur de l’événementiel, la réussite du traiteur dépendra quasiment exclusivement de la satisfaction des clients. La clientèle est reine, et le bouche à oreille est vital et apporteur d’affaire naturel.

Comme évoqué, le métier de traiteur est une activité complète aux multiples facettes et passionnante. En perpétuelle quête d’amélioration et de création de ses plats avec des produits frais tout en proposant un service de qualité, le traiteur-entrepreneur doit savoir renouveler son offre pour se démarquer, fidéliser une clientèle et se faire un nom dans la profession. Acquérir le statut de traiteur peut sembler « facile », en France, car ne demande pas ou peu de formations pour pouvoir gérer sa propre entreprise. Cependant, c’est un secteur très concurrentiel qui demande beaucoup de travail afin de se forger une belle réputation et de fidéliser ses clients.

Il existe néanmoins différentes voies pour atteindre le statut de traiteur. Comme nous venons de le voir, vous pouvez aussi bien être traiteur à domicile que dans le secteur de l’événementiel comme le mariage. Le tout est d’être passionné ! Comme ses plats cuisiniers, le traiteur doit avoir juste ce qu’il faut de piquant et de mordant pour que la mayonnaise prenne.

Ecole de cuisine : quelles sont les meilleurs en France ?
apprentis-cuisine

Etre cuisiner c'est avant tout être passionné, assidu et novateur car vous allez devoir suivre beaucoup de programmes de formations Read more

Quelle licence pour un restaurant ?
licence-restaurant

Vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant ? Vous êtes déjà bien avancés dans votre projet et vous avez entamé les Read more

Pourquoi opter pour la fiche technique de cuisine ?
fiche-technique-de-cuisine

Vous êtes restaurateur et vous souhaitez calculer le prix de revient de vos recettes ? Vous voulez améliorer l’organisation de Read more

Décoration restaurant : quelle ambiance choisir ?
decoration-restaurant

Pour qu’un restaurant donne envie aux clients de rentrer et de s’assoir, il a besoin de deux choses essentielles. La Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *